Nouvelles recettes

Wine Down Friday: Comment choisir un vin pour votre mariage

Wine Down Friday: Comment choisir un vin pour votre mariage


Vous avez planifié cela depuis que vous étiez trop petit pour réciter votre ABC. Vous avez votre robe toute choisie; les fleurs ont été commandées ; et vous savez même comment vos cheveux vont être coiffés. Mais avez-vous choisi votre vin ?

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

Le bon vin peut être tout aussi important que tous les autres détails de votre grand jour. Il n'y a aucune raison que choisir un vin pour votre mariage ne soit qu'amusant. Prenez un verre et suivez ces étapes pour choisir le vin parfait pour votre mariage :

Quel type de vin servir :

Le nombre de vins que vous servirez dépendra de la taille de votre réception. Si vous prévoyez quelque chose de plus petit - juste des hors-d'œuvre et un toast - il n'est pas nécessaire d'avoir plus qu'un rouge, un blanc et un champagne pour griller.

La planificatrice de mariage Melissa Panico vous conseille d'avoir un rouge et blanc pour les cocktails, un autre rouge et blanc pour le dîner et un champagne pour griller si vous prévoyez de servir un repas en plus des cocktails.

Goûter, goûter goûter :

Sortez et commencez à goûter le plus tôt possible. Découvrez les dégustations de vins sur les marchés locaux, les cavistes et les établissements vinicoles, ou invitez vos copines et ouvrez quelques bouteilles. Vous allez aussi boire au mariage, alors "assurez-vous de choisir quelque chose que vous aimez", conseille Panico.

N'oubliez pas de penser à votre menu. Apportez quelques-uns de vos finalistes avec vous à votre dégustation de menu. Ou, demandez des recommandations au chef/traiteur. Vous pouvez également vous connecter avec un fournisseur local. Il peut travailler avec vous pour choisir quelque chose dans votre budget qui vous plaira, mais qui satisfera également une foule.

Panico suggère le sauvignon blanc et le pinot noir pour l'apéritif et quelque chose d'un peu plus riche pour le dîner. Elle a cependant remarqué qu'une nouvelle tendance consiste à servir une rose avant le dîner.

Obtenez un accord :

Essayez d'acheter « moins de vins en plus grandes quantités ». Cela vous fera économiser de l'argent. Les cavistes, les établissements vinicoles et même les épiceries ont tendance à accorder des remises si vous achetez en gros. Si vous avez déjà un vin en tête ou un établissement vinicole préféré, donnez-leur un coup de fil et demandez-leur s'ils offrent des remises spéciales pour les commandes plus importantes. Et gardez un œil sur les ventes. Si vous avez quelques mois avant votre mariage, il y a de fortes chances que quelqu'un fasse une vente avant le grand jour. Faites le plein alors.

Une mise en garde : si vous prévoyez de vous marier dans une cave, vous devriez prévoir d'acheter leur vin. Certaines entreprises de restauration facturent également un droit de bouchon. Vous voudrez vérifier avec eux à l'avance.

Combien acheter :

Panico suggestions vous prévoyez que chaque invité boira environ quatre verres de vin - environ une bouteille - et un peu moins d'un demi-verre de champagne pour le toast si vous prenez des cocktails et un repas. Si vous avez 50 invités, vous avez environ 50 bouteilles de vin et 12 ou 13 bouteilles de champagne.

Fantaisie et fantaisie :

Une chose dont vous ne voulez pas oublier est que vous servez un grand nombre de personnes et qu'elles seront probablement satisfaites de n'importe quel vin qu'elles recevront. "Il y a beaucoup de vins à un prix raisonnable, de 20 $ à 30 $ la bouteille", explique Panico, qui organise des mariages depuis plus de 10 ans.

Cependant, si vous voulez vous amuser un peu, allez-y. Certains couples ont leurs propres étiquettes conçues spécifiquement pour leur mariage. Ils pourraient dire : « Brad et Jo Ann 'pour toujours et toujours' » ou avoir des photos ou d'autres motifs sentimentaux importants pour le couple. Un concepteur d'invitations peut vous aider à concevoir et à imprimer les étiquettes à coller sur les bouteilles. Certains établissements vinicoles, comme Windsor Vineyards, vous permettront de concevoir vos propres étiquettes, puis de les coller sur les bouteilles pour vous. Ils font de superbes cadeaux, ou économisez simplement quelques-uns pour vous-même. Ils seront quelque chose que vous apprécierez pour les années à venir.


Gâteau au vin de The Tuscan Sun Cookbook

Il y a quelques mois, j'ai été invité à assister à une soirée de lancement d'une nouvelle marque de vin. Cela voudrait dire aller au centre-ville pour une soirée et je ne peux pas vous dire à quel point je déteste ça. Je n'ai aucune réserve à admettre que j'aime les banlieues. Pourquoi un tel amour ? Parking. Beaucoup, beaucoup et beaucoup de stationnement gratuit. Chercher une place de parking, me soucier du temps passé au compteur, PAYER pour le temps, ce n'est qu'un gros pouah dans le centre-ville de Denver, alors je choisis mes occasions très soigneusement et c'est une invitation qui m'a convaincu.

Maintenant, si je suis honnête, j'ai en quelque sorte jeté un coup d'œil à l'invitation. Musée d'art de Denver. Aperçu de la fête. Vins. Tout sonnait bien mais la vérité est que je n'ai pas vraiment obtenez le début de cet événement jusqu'à ce que je me dirige vers le bas et relis l'invitation. Vins du soleil de Toscane ? Je me suis souvenu avec émotion du livre et du film « Under the Tuscan Sun » et j'ai pensé à quel point il y a maintenant des vins de la région charmants. Qu'est-ce qui n'a pas été enregistré ?

Ce sont des vins des mêmes personnes sur qui ce film et ce livre sont écrits & #8230oh mon dieu ! La fête de lancement était bien remplie d'art, de bonne nourriture et de jolies personnes, mais c'était le prochain événement auquel j'ai été invité qui était vraiment amusant. Lors de la fête, on m'a demandé si j'aimerais assister à un événement plus petit et plus personnel dans une nouvelle Pizza Republica le lendemain soir. De nouveau au centre-ville. Cette fois, j'étais plus impatient. C'était peut-être en imaginant qu'en côtoyant l'auteur et l'héroïne des livres, je serais en quelque sorte transporté moi-même dans une vie folle vivant dans une maison folle dans les collines de la Toscane.

Malheureusement, cela ne s'est pas produit, mais heureusement, rencontrer l'héroïne de beaucoup de nos rêves l'a fait. Si vous voyez Diane Lane dans votre tête quand vous pensez à Francis Mayes, vous pourriez être surpris de la réalité. De petite taille et avec des cheveux courts, il n'y avait pas la ressemblance physique à laquelle vous pourriez vous attendre, mais peu importe, Francis respire simplement une telle douceur, chaleur et gentillesse et est, en un mot, adorable.

Lorsque vous l'entendez parler, vous êtes facilement transporté à cette époque et à cet endroit et pouvez la voir vivre cette période tumultueuse de sa vie. Elle a embrassé la Toscane avec son cœur et son âme et l'amour de la région et des gens sont présents lorsqu'elle en parle et tout autant dans son magnifique livre co-écrit avec son mari Edward Mayes.

Partager avec nous les histoires sur la région, les gens et la nourriture qu'ils aiment, tout cela si spécial et pourtant si simple, préparé en saison et avec des produits locaux. Cela pourrait être l'histoire de tout un pays de locavores, ce que nous considérons comme unique est simplement le mode de vie italien (au moins toscan).

Pas seulement un livre de recettes, mais une histoire de leur amour de la Toscane, des gens, du paysage et de la nourriture. Et n'oubliez pas le vin, oh le vin ! Francis a partagé avec nous l'amour qu'elle a pour les vins de la région toscane et je ne parle pas de vins toscans "grands" mais de ceux cultivés et embouteillés localement et de ce que les habitants de la région apportent aux convives et aux amis. .

Simples et sans chichis, ce sont les caractéristiques qu'ils veulent partager avec le monde avec le lancement des vins Tuscan Sun. J'ai apprécié toute la gamme (pourquoi oui je les ai tous goûtés) mais comme beaucoup mon préféré est Tondo Tondo. Cette magnifique bouteille contient l'élixir parfait. Pas trop sec, certainement pas trop sucré, léger sur les tanins mais toujours gras avec du fruit. Je désigne souvent un certain vin comme mon vin de la maison et c'est maintenant le cas, ce qui signifie qu'il est également TRÈS abordable comme dans la gamme de bouteilles à 10 $.

Bien que j'ai certainement apprécié une partie du Tondo Tondo avec les repas, cela a bien fonctionné en le servant avec une tranche de ce magnifique gâteau. Rempli de fromage ricotta et de pignons de pin, l'élément fromage subtil s'est imposé et j'ai vraiment apprécié de mélanger ces deux.

A propos de ce gâteau ? Partagé avec nous par Francis mais du Bar Tuscher dans un palais de Cortona dirigé par Massimo et Daniela, c'est un dessert simple et pourtant tout simplement délicieux. Le vin Vin santo n'est pas largement distribué, j'ai donc fait une recherche rapide et j'ai découvert qu'un sherry sec pouvait être remplacé.

Si légèrement parfumé mais si parfait. Riche sans être lourd et tellement italien avec un soupçon de vin et parsemé de pignons de pin grillés. Je sais que les noix de pin sont TELLEMENT chères, mais cela n'utilise qu'une petite quantité et semble la folie parfaite si vous avez l'esprit d'en acheter quelques-unes. Je remplacerais les amandes en un clin d'œil si les pignons de pin ne sont pas dans le budget.

Mon chien est un mendiant et je suis si mauvais qu'il mange généralement tout. Pas cette fois, chaque miette était à moi ! J'ai inclus la recette de ce gâteau mais c'est un si beau livre, je vous exhorte à le trouver aussi les vins. Je peux presque vous promettre qu'ils vous transporteront aussi en Toscane. Voudriez-vous m'emmener avec vous, s'il vous plaît ?


Salle de dégustation du lac George

Notre salle de dégustation est située sur la rue Canada/Rte 9 au centre-ville de Lake George Village. Nous sommes à l'extrémité nord du Strip, juste avant le coin de la rue Amherst, juste en face de l'amphithéâtre de Shepard Park. La salle de dégustation est située entre LG Olive Oil Co et Ali Baba's.

Où se garer

Adirondack Winery n'a pas de parking, mais un grand parking est disponible dans de nombreuses rues de Lake George ou dans des parkings situés à distance de marche de notre magasin. Veuillez noter que des parcomètres sont installés sur la plupart des emplacements. Hors saison, certains parcomètres peuvent être éteints (veuillez contacter le bureau de Lake George Village pour plus d'informations). CLIQUEZ ICI pour plus d'informations sur le stationnement dans le village de Lake George.

Clients de ramassage en bordure de rue : Si le stationnement n'est pas disponible sur la rue Canada, veuillez vous garer dans notre stationnement arrière derrière notre salle de dégustation sur l'avenue Iroquois et appelez le 518-203-2597.


Kaloko-Honokōhau ressemble vraiment à une destination de mariage hors réseau pour les couples qui souhaitent éviter le cliché du mariage à Hawaï. Un permis spécial est requis si vous avez plus de 35 personnes dans votre groupe, et l'approbation peut prendre jusqu'à trois mois.

À parts égales d'eau glacée, de forêt luxuriante et de glacier, les fjords de Kenai ressemblent plus à une terre mythique lointaine qu'à un territoire américain. Le parc est situé juste à l'extérieur de la ville de Seward, dans le centre-sud de l'Alaska, et est le plus populaire en juin, juillet et août.


Wine Down Friday : Comment choisir un vin pour votre mariage - Recettes

Vous voulez apprendre à préparer à la fois des cocktails classiques et des boissons créatives ? Rejoignez notre CLUB DE COCKTAIL ODYSSÉE pendant 3 mois ou en tant que membre continu. Chaque mois, vous recevrez 3 à 4 spiritueux et un livre de 10 à 15 recettes. Nous vous envoyons également une recette saisonnière en milieu de mois par e-mail et nous commençons à faire des tutoriels vidéo.

Veuillez nous appeler pour un ramassage en bordure de rue ou une livraison gratuite à tout moment. Même s'il peut sembler plus sûr de sortir, nous sommes heureux de transporter du vin jusqu'à votre voiture ou de l'apporter à votre domicile. Pour une livraison le jour même, veuillez commander avant 14h du lundi au samedi.

Avez-vous consulté notre page de cas personnalisés sur notre site Web? Vous pouvez nous donner votre gamme de prix et vos préférences gustatives et nous assemblerons un excellent mélange de vins qui vous aideront à explorer de nouvelles options délicieuses.

Envoyez un cadeau à un ami de l'autre côté de la ville et nous l'emballerons, ajouterons une note personnelle et le livrerons pour vous. Vous pouvez le faire à partir de notre site Web ou en appelant le 607-330-1056. Nous pouvons également acquérir des vins et spiritueux spéciaux. Il suffit de demander!

Vive les longues journées et les boissons entre amis,

Dewi, Empar, MP, Kate, Emma, ​​Pam, Keewi et Elle

Réouverture pour les achats en magasin à NY Phase 3 (12 juin).
Cliquer pour les détails.


--> Notre mode de fonctionnement actuel --> RAMASSAGE EN PORTE ET LIVRAISON GRATUITE UNIQUEMENT jusqu'à ce que le danger du Coronavirus diminue. L'intérieur de notre magasin est fermé aux achats et à la navigation en personne, car cela fait courir trop de risques à notre personnel et à nos clients. Votre bonne santé et le bien-être de notre personnel sont nos priorités les plus importantes.

Le ramassage et la livraison en bordure de rue minimisent considérablement vos contacts, tout en vous permettant de réapprovisionner votre approvisionnement préféré en vins, cidres et spiritueux pendant cette période difficile. Maintenant que le temps est plus clément, nous proposons chaque semaine de nouveaux vins et spiritueux (pensez rosé !)

Club de cocktails Odyssée

Rejoignez notre nouveau club de cocktails pour recevoir des recettes de cocktails, l'historique des boissons et plus encore !

Spécial du coureur de course

15 % de rabais sur tous les achats de vin en magasin

Accueil du Pack 6

N'importe quand:

Mensuel:

En cours:

Club des Vins Raisin d'Etre

Nous avons le Wine Club le plus cool du coin ! Inscrivez-vous maintenant ou offrez à quelqu'un un cadeau spectaculaire.

Explorateur:

Notre sélection triée sur le volet. Rejoignez l'explorateur

Navigateur:

Développez votre expérience du vin à un niveau de connaisseur. Rejoignez le navigateur

Scout:

Abordable, amusant et hautement éducatif! Rejoignez le scout

Venez visiter notre magasin

Red Feet est situé dans le "Franklin Market" juste en face du marché fermier d'Ithaca, près du coin de la route 13 et de la troisième rue.

Chèques-cadeaux

Faites plaisir à quelqu'un d'autre ! Offrez du vin en cadeau ! Nos Chèques Cadeaux n'expire jamais et peut être échangé dans notre magasin de briques et de mortier.

Nos chèques-cadeaux peuvent être envoyés par la poste, récupérés chez Red Feet ou livrés. Utilisez le chèque-cadeau de notre magasin Ithaca pour tous nos vins et spiritueux.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous ci-dessous et soyez ajouté à notre newsletter. Vos coordonnées resteront totalement confidentielles.

Soyez le premier à connaître les grands vins et les offres spéciales.

Web à l'avance/Appel à l'avance

Si vous habitez localement, nous pouvons vous aider à accélérer votre expérience de magasinage. Cliquez sur "RÉCUPÉRER AU MAGASIN ITHACA" lorsque vous passez votre commande sur notre site Web et nous préparerons votre commande et nous vous enverrons un SMS, un e-mail ou un appel lorsqu'il sera prêt. Ou n'hésitez pas à nous contacter par téléphone et nous préparerons un cas personnalisé avant votre arrivée.

Pratique et rapide !

  • LIVRAISON GRATUITE dans la ville d'Ithaca, la ville d'Ithaca, le village de Lansing et Trumansburg* uniquement
  • Du lundi au samedi (pas de livraison le dimanche)
  • 35 $ ​​d'achat minimum

Nous sommes impatients de vous aider à rester en sécurité!

Bonjour amis des pieds rouges,

Nous espérons que vous vous portez bien et que vous vous portez bien, malgré tous les bouleversements des trois derniers mois. Nous vous remercions de votre patience pour vous adapter à l'utilisation de notre système téléphonique et de commerce électronique pour la commande. Nous les améliorons encore chaque jour : prendre des photos des belles étiquettes, ajouter des descriptions de produits et améliorer l'efficacité du site Web.

Maintenant que la réouverture de New York a commencé, certains d'entre vous ont demandé, « Quand pourrons-nous à nouveau faire du shopping en personne à l'intérieur de Red Feet ? »

Il faut d'abord prendre du recul pour expliquer le chemin parcouru jusqu'à présent. Comme vous le savez probablement, nous sommes un petit magasin d'environ 1 250 pieds carrés seulement. Nos normes sont de fournir un service très personnel et « de haute qualité » aussi patiemment que chaque individu a besoin. Lorsque COVID-19 est devenu une menace sérieuse pour la santé publique, nous avons lancé l'appel pour être le seul magasin de vin et d'alcools à Ithaque où les clients pourraient acheter 100% sans contact. Cela a protégé notre personnel et nos clients tout au long de la montée et du pic du virus. Nous n'avons pas contribué à la diffusion de la communauté, et au lieu de cela, nous avons travaillé pour vous transmettre des vins de manière pratique afin de soutenir les commandes à domicile de New York.

Ces ordres de verrouillage commencent tout juste à se lever, avec les Finger Lakes dans la première phase des quatre phases de réouverture. Nous sommes arrivés jusqu'ici dans le comté de Tompkins avec seulement des cas limités et confinés (ouais !) . Les gens commenceront à se rassembler et à sortir de plus en plus de chez eux. Nous le constatons déjà lorsque nous regardons par la fenêtre l'augmentation du trafic sur la route 13.

Les résultats de ces actions sur la propagation du virus se feront sentir, non pas dans l'immédiat, mais à plusieurs semaines des réels changements de comportement de notre société. À l'heure actuelle, nous avons une variété d'opinions et de précautions en place dans tout notre pays. Ainsi, il reste à voir comment la réouverture des entreprises et des communautés affectera nos taux d'infection au COVID-19.

Sur la base de nos normes élevées de service client, nous pensons que nous nous alignons le plus étroitement sur les restaurants dans la vulnérabilité collective à laquelle nous sommes confrontés en tant qu'hôtes et vous en tant que clients. Chez Red Feet, vous ne vous contentez pas de parcourir les allées et de ramasser des marques d'usine standardisées qui sont commercialisées à la télévision. Nous ne nous contentons pas de nous tenir derrière le plexiglas et de vous vérifier une fois que vous avez fait vos achats. Comme vous le savez, nous sommes là avec vous, pour vous présenter de nouvelles étiquettes et pour vous aider à éduquer ainsi qu'à associer le vin à vos plans de dîner. Nous parcourons le magasin pendant que nous discutons de ce qui fonctionne pour vous, et dans un monde de coronavirus, qui nécessite une attention particulière à la distance physique et à la conversation pendant que nous portons tous des couvre-visages. Nous acceptons ce défi avec le même professionnalisme avec lequel nous avons toujours agi : faire notre travail mieux que ce que l'on attend de nous.

À la lumière de ces réflexions, notre plan actuel est d'ouvrir pour les achats d'intérieur en phase 3 avec nos collègues de la restauration. À l'heure actuelle, cela semble être provisoirement vers le 12 juin 2020 si notre région se déroule sans épidémies d'infection graves. Sur la base de notre mission d'apporter de la bonté et de l'hospitalité à notre communauté, nous nous engageons à vous garder, vous et notre précieux personnel, en bonne santé et sans COVID. Bien qu'il s'agisse d'une procédure différente de celle à laquelle vous êtes habitué, nous continuons à offrir un service personnalisé par téléphone de la même manière que nous le faisons en personne.

PROFITEZ DE LA LIVRAISON GRATUITE !

En ce moment, nous vous invitons à profiter pleinement de notre libre service de livraison qui a un achat minimum extrêmement bas de 35 $. Vous pouvez rester à la maison, rester en bonne santé et recevoir du vin sur votre véranda du lundi au samedi de 15h à 20h. Nous offrons la livraison le jour même tant que votre commande est passée avant 18h30 (bien que nous nous félicitions d'une planification précoce si vous habitez en dehors de la ville d'Ithaca).

LE ramassage en bordure de rue est un clin d'œil !

Si vous êtes en train de faire vos courses et que vous voulez la possession immédiate de vos vins et spiritueux, vous pouvez reculer jusqu'à notre porte et en 60 secondes, vous repartirez avec le vin que vous avez commandé. Si vous avez envie d'un breuvage improvisé, vous pouvez même nous appeler directement du stationnement et nous recueillerons vos souhaits pendant que vous attendez (programmez notre numéro de téléphone, 607-330-1056 dans votre cellulaire).

Nous avons deux lignes téléphoniques qui fonctionnent toute la journée avec notre personnel expert pour vous conseiller et notre site Web est constamment mis à jour et amélioré pour en faciliter l'utilisation. De toute façon fonctionne. Si vous souhaitez commander du vin au milieu de la nuit ou si vous êtes de toute façon constamment en ligne, utilisez le site Web. Si vous préférez parler à un professionnel du vin, nous nous réjouissons de votre appel. Vous paierez à l'avance et la prise en charge est ultra-pratique.

Nous remplissons nos étagères de nouveaux vins chaque semaine, y compris des blancs croquants et estivaux et des rosés rafraîchissants, ainsi que des spiritueux artisanaux passionnants et des rouges barbecue. Même si vous ne pouvez pas voir les bouteilles en personne, vous pouvez consulter nos nouveaux arrivages en cliquant sur Voir tous les nouveaux arrivages sur notre page d'accueil.

Et n'oubliez pas : nous adorons les commandes spéciales. Dites-nous ce que vous aimeriez et nous serons heureux de l'acquérir pour vous.

Vous nous manquez, pourtant nous restons vos fidèles cavistes.

Chaleureusement à votre service,
Personnel Dewi, Empar et Red Feet

En raison de la nature contagieuse de Covid-19, Red Feet opère avec RAMASSAGE EN PORTE ET LIVRAISON GRATUITE UNIQUEMENT jusqu'à ce que le danger du Coronavirus diminue. L'intérieur de notre magasin est fermé aux achats et à la navigation en personne, car cela fait courir trop de risques à notre personnel et à nos clients. Votre bonne santé et le bien-être de notre personnel sont nos priorités les plus importantes.

Le ramassage et la livraison en bordure de rue minimisent considérablement vos contacts, tout en vous permettant de réapprovisionner votre approvisionnement préféré en vins, cidres et spiritueux pendant cette période difficile. Maintenant que le temps est plus clément, nous proposons chaque semaine de nouveaux vins et spiritueux (pensez rosé !)

Nos horaires restent les mêmes : du lundi au jeudi de 11h à 20h, vendredi et samedi de 10h à 20h, dimanche de 12h à 18h.

Nous assemblerons votre commande dès que possible et nous sommes très flexibles pour trouver des moyens de vous aider. Vous pouvez appeler de chez vous ou du parking et nous pouvons vous aider par téléphone si c'est plus facile pour vous. Appelez le (607) 330-1056.

Ou vous pouvez acheter en ligne et organiser le ramassage ou la livraison. Mais ne laissez pas l'idée de commander en ligne vous empêcher d'obtenir ce dont vous avez besoin. Sachez toujours que vous pouvez nous appeler pour toute question ou demande. Par exemple, si vous ne voyez pas l'inventaire de ce que vous obtenez habituellement, nous aimerions discuter des options avec vous. Bien que vous puissiez voir certains articles en rupture de stock, nous recevons des livraisons importantes tous les mercredis et vendredis et nous réapprovisionnerons constamment.


Meilleures pratiques : comment un imprésario à tablier a changé l'apparence des cuisines de restaurant

Ellen Marie Bennett sur son nouveau livre d'affaires Rêver d'abord les détails plus tard, comment son entreprise a fabriqué plus d'un million de masques pendant la pandémie, et pourquoi la perfection et la peur de l'échec sont l'ennemi du progrès.

Note de l'éditeur : Nous pourrions tous utiliser un peu d'inspiration et de lumière pendant ces jours étranges. Entrez les meilleures pratiques, un F&W Pro série d'interviews où nous partageons comment les dirigeants et les créatifs font face à des défis sans précédent pendant la pandémie tout en continuant à grandir personnellement et professionnellement.

Il peut être difficile d'imaginer maintenant quand vous voyez Excellent chef La gagnante de la saison 17, Melissa King, a l'air si nette dans une campagne publicitaire Gap ou 2019 Nourriture et vin Le meilleur nouveau chef Kwame Onwuachi avec son vernis à ongles noir et son look impeccable à la télévision en journée, mais il y a seulement une décennie, les shorts cargo et les t-shirts semblaient être l'uniforme civil du chef & aposs. Don&apost me croire? Il suffit de regarder les séances photo avec les meilleurs nouveaux chefs au début. Shorts cargo. Shorts cargo. Shorts cargo. Sur le spectre de la mode, les chefs masculins d'autrefois ont fait preuve d'autant d'imagination et d'individualité que les frères technologiques d'aujourd'hui. 

Vous pourriez aussi dire la même chose des uniformes de travail des cuisiniers et des apos. À moins que vous ne portiez le tablier en nappe à la Thomas Keller, vous étiez comme moi en 2006, enfilant ces pantalons à cordon de serrage noirs bon marché de J.B. Prince, des manteaux de chef blancs mal ajustés et des tabliers en coton fragiles au début de votre quart de travail. La télévision culinaire a aidé à créer de meilleures commodes hors de la cuisine, tandis que des innovateurs comme Ellen Marie Bennett ont aidé à changer le look de la ligne avec ses tabliers colorés personnalisés Hedley & Bennett. 

Récemment, j'ai parlé à Bennett, une ancienne cuisinière à Providence à Los Angeles et annonceur de loto à la télévision à Mexico, de son nouveau livre d'affaires Rêver d'abord les détails plus tard. La cuisine l'a inspirée professionnellement à lancer une ligne de tabliers personnalisés pour les restaurants en 2012, et en quelques années, le logo emblématique "&" et les motifs colorés ont pu être trouvés dans les cuisines sérieuses à travers le pays. Les cuisiniers à domicile ont également pris note. Aujourd'hui, 80 % de son activité s'effectue directement auprès des consommateurs via le site company&aposs. Pourtant, la communauté des chefs reste la pierre angulaire de la marque, a-t-elle déclaré. 

"C'est quelque chose que j'ai très envie de ne jamais perdre parce que c'est l'apanage des chefs qui ont construit notre monde", a-t-elle déclaré. "Ils&aposparent notre communauté. Ils&aposre notre rythme cardiaque. Ils sont honnêtes. Les chefs ne plaisantent pas avec la qualité fricking." 

Je recommande le livre Bennett&aposs si vous cherchez à démarrer une nouvelle entreprise ou si vous êtes comme moi et que vous avez juste besoin de sortir de votre tête et de lancer un nouveau projet. 

L'interview suivante est éditée pour plus de longueur et de clarté. 

Vous avez écrit un livre sur le fait de rêver grand. Êtes-vous un Verseau?

Les Lions rêvent grand aussi, hein ?

Justement, ils rêvent d'abord et ils s'inquiètent des détails plus tard, apparemment.

Dites-m'en un peu plus sur la taille de l'entreprise. 

Nous avons vendu des centaines de milliers de tabliers. Hedley & Bennett a commencé comme une entreprise B2B. Nous avons fabriqué des équipements personnalisés pour les restaurants commande par commande. Au fur et à mesure que l'entreprise continuait d'évoluer, nous fabriquons des designs que les gens aimaient vraiment. Ensuite, nous commencions à nous pencher sur cela et à ajouter les conceptions à notre site Web, puis les gens l'achèteraient de manière organique. Ce que j'ai réalisé quelque part le long de la ligne, c'est que les gens qui regardaient Excellent chef et le Food Network, et cetera, voulaient également avoir l'air et se sentir propres et légitimes, comme les chefs qu'ils admiraient tant. Nous équipons ces chefs.

Le côté direct au consommateur a vraiment évolué et s'est tellement développé. Nous essayions toujours de desservir uniquement l'industrie de la restauration, donc au cours des deux dernières années et en particulier à travers COVID, en raison du pivot que nous avons fait, nous nous sommes considérablement penchés sur le modèle de vente directe au consommateur. Cela signifie que nous équipons maintenant le cuisinier à domicile et le chef professionnel. Notre monde vient d'exploser parce que nous arrivons à être dans les cuisines à domicile des gens. C'est tellement beau parce que cette dignité et cette fierté que j'ai apportées aux espaces professionnels se trouvent maintenant dans la maison de quelqu'un qui apprend à cuisiner pour la première fois.

Ou elle aime avoir un jardin. Elle veut aussi se sentir légitime. Elle obtient le tablier Hedley & Bennett. C'est là que le changement, la croissance et l'évolution se sont vraiment produits au cours des deux dernières années. 

Vous vendez donc plus de tabliers aux consommateurs qu'au commerce ?

Oui, 80 % de notre activité est désormais directe auprès des consommateurs. Il s'agit d'un pivot vraiment difficile, car cela signifie que vous êtes essentiellement en train de créer une entreprise de médias au sein de votre propre organisation. Maintenant, nous créons du contenu, des newsletters, un site Web et un marketing de rétention. Nous travaillons sur des publicités. On a l'impression d'avoir deux entreprises au sein de la même organisation parce que vous avez deux clients totalement différents. C'est quelque chose que je suis très attaché à ne jamais perdre parce que c'est les chefs qui ont construit notre monde entier. Ils ouvrent notre communauté. Ils&aposre notre rythme cardiaque. Ils sont honnêtes. Les chefs ne plaisantent pas avec la qualité fricking. Ils n'en ont rien à foutre de qui vous êtes, si vous n'avez pas de bonne qualité, vous n'êtes pas d'accord. Ils nous gardent honnêtes et ils nous gardent droits et ils continuent de nous dire comme, Hé, j'adore ce truc. Changes le. Je veux. Je ne l'aime pas. Répare le. Cette communauté de chefs sera toujours là, même si elle représente 20% de l'entreprise.

C'est en fait ce que je pense de la répartition de notre audience à Nourriture et vin. Notre audience de masse, ce que j'appelle nos civils, c'est la grande majorité de nos lecteurs et abonnés. La communauté des chefs, nos F&W Pros, est tout aussi importante. Si l'industrie hôtelière ne lit pas ce que nous publions, alors nous ne faisons pas bien notre travail.

Cent pour cent. Je dis toujours à notre équipe de développement et à notre équipe : nous fabriquons des équipements de qualité professionnelle qui conviennent à tout le monde. Si nous ne fabriquons pas quelque chose qui soit de qualité professionnelle et durable pour une cuisine professionnelle, alors ce n'est pas Hedley & Bennett. Même si nous faisons de belles blouses avec des fleurs et des objets floraux, je m'en fous. Si cela ne fonctionne pas dans une cuisine professionnelle, ce n'est pas nous.

Combien d'employés compte actuellement Hedley & Bennett ?

Il a un petit équipage. Nous ne sommes que 36 personnes. Nous devons être précis et agiles car au fur et à mesure que nous avons évolué et grandi en tant qu'organisation, nous nous sommes beaucoup concentrés sur faire moins [et le faire] mieux. Alors que quand j'ai commencé, c'était comme, let&aposs faire tout avec tout le monde et let&aposs se présenter à chaque événement et let&aposs parler à chaque magasin et let&aposs faire tout. J'ai réalisé au fil du temps après avoir dit oui à tout que tout n'a pas un effort équivalent. Combien d'efforts vous mettez dans quelque chose par rapport à la valeur que vous en tirez. Ce n'est pas toujours proportionnel. Nous n'avons jamais vu les choses de cette façon. Nous sommes juste comme, "Oh, ça va bien". Laissons-le faire." Il y a tellement plus de responsabilités que nous devons maintenant livrer et faire quelque chose de vraiment bien. Nous sommes beaucoup plus concentrés, ce qui vient en fait de créer beaucoup plus de bande passante pour notre organisation.

Le livre dit rêve d'abord, détails après, pas détails jamais.

Vous avez écrit dans le livre sur ce qui se passe quand quelqu'un dit non et comment transformer ce non en positif et rapidement tourner les talons pour ouvrir une autre porte ou une autre avenue. Maintenant, vous êtes dans une position où vous êtes celui qui dit non. Qu'est-ce que vous aimez ? 

Je veux danser au mariage de tout le monde, faire partie de chaque chose. Je viens de reconnaître que ce n'est pas durable. Cela a pris beaucoup de temps à apprendre et a demandé beaucoup d'efforts et d'échecs parce que je jonglais avec trop de balles et que j'étirais trop notre équipe. Cela ne valait pas la peine. Oui, peut-être que nous allons dire non maintenant à plus de personnes, mais à long terme, les personnes à qui nous disons oui, nous allons livrer à 150 % contre 70 %. Le livre dit le rêve d'abord, les détails plus tard, pas les détails jamais. 

Je me souviens quand j'ai vu pour la première fois vos publications Instagram avec le modèle prototype du masque alors que nous commencions tous à peine à comprendre ce gâchis pandémique. Vous avez vendu plus d'un million de masques, selon le site Internet, et en avez donné combien ?

Qu'avez-vous appris de ce grand pivot pour fabriquer des masques si rapidement et comment cela pourrait-il indiquer où vous prenez une partie de votre entreprise ?

C'était la chose la plus radicale que nous ayons jamais faite, et j'ai fait beaucoup de choses radicales. C'était vraiment intense. C'était très effrayant de voir l'ensemble de notre industrie de la restauration s'effondrer du jour au lendemain. Je venais dans notre usine pour fermer le bâtiment de 16 000 pieds carrés et renvoyer mon équipe chez elle jusqu'à ce que Dieu sache quand. Je me souviens avoir ressenti un sentiment de perte parce que j'ai toujours été capable de faire fonctionner les choses, peu importe ce qui se passe, parce que je peux juste me présenter et tout rassembler. Cela ressemblait à un cas où il n'y avait aucun contrôle. C'était tellement plus grand que nous tous. C'était suffocant. Le monde se terminait autour de nous et nous ne pouvions rien y faire.

J'avais ce sentiment désespéré, mais je me promenais dans mon usine, en regardant nos tissus, en regardant nos machines à coudre, en regardant les piles de tissus partout. Juste être comme, c'est tellement fou que nous allons juste le fermer. Je suis allé sur Instagram et j'ai vu que Christian Siriano à New York avait dit qu'il fabriquerait un masque facial. Je pensais juste, mec, quel gars brillant. Un créateur de mode qui va se montrer pour sa communauté comme ça. Cela m'a fait sortir de ce lieu de peur et m'a propulsé instantanément dans l'action. Cela m'a fait décider de faire un masque facial. J'ai appelé un ami qui est médecin et j'ai parlé de masques. Et nous avons fait un prototype et publié à ce sujet. J'ai dit : "C'est un achat, donnez un modèle, car nous ne pouvons pas le faire sans vous les gars. Nous allons nous montrer, dans le monde et littéralement tout risquer pour le faire. Nous allons avoir besoin de votre aide.

Les gens sont venus en masse, et c'était la chose la plus folle parce que nous sommes soudainement passés de la pensée que le monde se terminait à ne jamais avoir couru aussi vite que nous courions à ce moment-là. Et parce que nous fabriquions maintenant des masques faciaux, l'usine a pu rester ouverte.

La fabrication de masques a-t-elle changé votre réflexion sur ce que vous pourriez faire pour le cuisinier à domicile ?

Beaucoup de gens ont entendu parler de nous à travers ces masques faciaux. Ils ont eu de petits aperçus de la façon dont nous nous sommes penchés sur ces masques faciaux, tout comme nous le faisons avec les tabliers. Ils sont bling-out, bretelles réglables, le nez et le tissu est en chambray et a un revêtement anti-rides. C'est juste qui nous sommes. Les clients ont dit : « Eh bien, si je vais me procurer un masque facial, alors peut-être que je prendrai juste un tablier. » Cela a créé cet effet boule de neige de nouveaux clients pour nous, et sans le vouloir, ils sont devenus notre communauté élargie.

Cela a aidé à clarifier notre orientation directe vers le consommateur. Part of that meant we had to stop doing a lot of things that we used to do. We had to stop doing that heavy-volume custom orders, because the supply chains of the world were just shutting down on us. We had to start saying no to certain crazy ideas that people would bring to us, because we just couldn&apost deliver. And we realized that it was better for the organization. And at the end of the day, the customer was happier with just taking one of our core products that really works, versus us inventing something from zero every single time.

But it took a pandemic and eight years to come to that conclusion. Sometimes challenges push you out of your comfort zone enough for you to wake up and look at reality. You have to reassess what you&aposre doing and adapt and adjust and let go of the old playbook.

Walk me through the creative process of the book.

I really wanted people to understand the zero-to-one part of an entrepreneur&aposs journey. The leaping into the unknown and not knowing where they&aposre going to land and doing it anyway. And getting people out of their cloud of doubt and into action. 

People are like "But I don&apost have a business plan, an MBA, and maybe I need to get this and I need millions of dollars before I can kick this off. And that&aposll make it legit enough for me to feel comfortable, to talk to people about it."

And the truth is you need a great idea that&aposs solving a problem, and you need to have something about it that&aposs different, but it doesn&apost need to be perfect. You think about how many times the iPhone has been iterated, right? We&aposre on something like iPhone 20 right now? They didn&apost start with that. They evolved it over time. Progress is better than perfection and so I wanted to put all of that in a nutshell. I wanted to make it tangible so people can pick this up, feel fired up, and empowered to just fucking try.

And make it okay to fail. So much of the book is about all the failures and the challenges that I ran into. It&aposs not some love story about how great everything was. 

I also convinced Penguin Random House to make it a business book that was colorful. That was important to me too, because business is not black and white. It&aposs layered and it&aposs nuanced. And so why the hell are all the business books black and white? 

We all have so much fear of failure. And this book seems like the antidote to that.

It normalizes it. Hey, you want to be successful?  You got to show up and be willing to take the punches. And they&aposre going to come no matter how perfect you are, no matter how planned out you are, they&aposre going to happen. So just start trying and recognize that every punch is an opportunity for you to learn something. Don&apost take it so personally. Recognize this is a slice of the journey. Lean into failure because you&aposre going to learn that much more.

Let&aposs talk about hustle. It&aposs a part of the branding, it&aposs a part of the mission. Anybody who follows you on Instagram knows how hard you work. As we&aposre looking at this brave new world, as things open back up again, how do you create a more sustainable business?  We&aposre seeing people in the hospitality industry who aren&apost going to come back and take part in that hustle anymore. Talk about the hustle that got you to this point now, and as a leader, is this something that you can sustain? Or are you thinking about maybe working differently?

Hustle definitely got it going. For my dream, gasoline was the hustle. It was the thing that got me out in the morning. It was a thing that got me through every crazy explosion that happened, which were frequent and often. But the hustle, to me, meant show up no matter what happens and get to the finish line every time no matter what happens. And maybe that&aposs a little bit of my restaurant line cook DNA, right?

You don&apost walk out. You have to get to the finish line. You complete the orders that are on your board, no matter what, no matter how many sauces you run out of, no matter how many dishes go south, you just keep going. And I remember being flooded when we were at Providence and it&aposs like, the bus boys are yelling "Where&aposs the dish?" and chef&aposs like, "We&aposre waiting on table five, the meat&aposs getting cold!" It was just always chaos, and yet you put your blinders on. You finish the dish because there&aposs nowhere to run to.

So I took that same feeling and applied it when I walked into this business world that I entered. And at the beginning that was fine. There&aposs a moment in the book where I talk about getting off the bike to fix the bike. That was the moment when my team members almost had an intervention with me. They pulled me aside. My CFO was like, "You are going to kill yourself if you don&apost reassess how you are doing this because you&aposve just been running so hard and you are like a ball of energy, but even you can&apost just keep doing this. Let&aposs look at this differently. You&aposre killing yourself. The team is overwhelmed and overworked. We have to do something differently."

You cannot work 24 hours a day and kill yourself to push your business forward.

I was just running so hard and couldn&apost even see all of that. I had to learn to trust other people. As the business grew, I was actually damaging the company more by trying to do it all. And that was one of the biggest shifts I had. That took us to the next level. Like we really expanded as an organization after we made those choices. Now I have this unbelievable team of people around me that I trust. We have a Head of Product. We have a Head of Finance, we have a Head of Growth. And each one of those people are taking a brick of burden off of my shoulder and putting it on theirs and saying, "I&aposm going to own this piece."

You have to embrace the people around you. You cannot work 24 hours a day and kill yourself to push your business forward. You need to adapt.

I read that it takes 12 people to cut,  sew, and create each apron. You and I both made $10 an hour as line cooks. What are you doing now as a business leader to make sure that the blue collar workers at the apron factory are taken care of?

Every time we could afford it, we&aposve expanded our core benefits as a business. I had never had health care as a line cook. When we began offering health care benefits to our team, some had worked at big companies, and they&aposre like, "That&aposs great, thanks." Other people had never had health care benefits. Over the years we&aposve also expanded vacation time, and we really allow people to take time if they need it.

We work hard, but we live our lives, too.  I mean, COVID really reinforced that. We can all work our butts off, but we need time to reset or else we&aposre just going to burn ourselves out. When you have a good team and they&aposre all doing what they need to do, you don&apost need to be so stringent and micromanage. If you need time to go do something, go do it. You have a life outside of Hedley and Bennett.

That&aposs been a really great shift in the culture of our company. We&aposre still working our asses off, but we take breaks. That&aposs the difference.

You moved from Los Angeles to Mexico City at 19. What was the weirdest job and what did you learn from it?

I was the lottery announcer for Mexican television. I would literally go on TV in Mexico City Monday through Friday or whatever it was and announce the winning lotto numbers. It taught me to show up, it taught me to be able to talk to anybody, and it got me over any sort of stage fright I had ever had to be on a stage to talk and just do it. 

I also worked as a simultaneous translator for the Mexican Railroad Union so I would go into really intense meetings when I was like 20 years old, translating simultaneously between two people. Each side had their own translator and I was the Mexican side translator. Everyone was in suits. It was so mentally exhausting and it was like a two-hour meeting with just back and forth negotiating. But I loved it because it pushed me out of my comfort zone. It showed me that I could do it if I put myself in a place and just commit to doing it and practice, I can get to the other side no matter how complicated, no matter how weird and bizarre. 

Meanwhile, all of my friends in the United States were graduating from Berkeley, had fancy jobs, and were buying a house and getting the white picket fence. I was a simultaneous translator? But it was that winding road to take that big giant leap when I said yes to making that first apron order. If I hadn&apost said yes to all these crazy jobs and showed up and figured it out. I don&apost know if I would&aposve had the courage to start my business.

How are you filling your well these days and what are you doing intentionally to make sure that you can show up and lead your team?

I have definitely adjusted my life a bit. Sometimes I work more from home than from the office and I do that for a couple of reasons. One is to give the team more space. I had no idea I was a total micromanager. I&aposve learned to trust and allow the people that we hire to do the jobs that they were hired for because they love it. They&aposre committed, they&aposre part of the apron squad, and that has really allowed me to let go of a lot of areas and focus on what I&aposm really good at. 

Now I&aposm so much more focused on product development and the brand side of things and working with our marketing team versus doing everything and that has given me more time. I also sleep a lot more, I sleep eight hours a night religiously because it&aposs so important to be on it in the daytime when you rested enough and those are just basic things. 

If I&aposm exhausted, I take a bath. If I need to chill out, I do a Peloton ride. I do these Reels on Instagram for speedy cooking like speedy tacos. I still love to cook: it recharges me and I like to share with other people. It&aposs taken me a long time to get to that place where I&aposm like, "Okay, my entire life doesn&apost have to be work and I&aposm going to balance that out a little bit." Balance, it&aposs a tricky term. Work life balance, I don&apost love, but just this idea of thinking about more than one area in your life is kind of my approach to it.

The thing that you should always remember is to say please, thank you, and what do you think.

Who are a couple of your most trusted advisors and what did they teach you?

Marty Bailey was the chief manufacturing officer at American Apparel. He was the man who set up all the sewing floors there, and he worked with us for a good long time when we were first setting up our factory. He said, "The thing that you should always remember, Ellen, is to say please, thank you, and what do you think?" 

I love that because you&aposre making people feel heard, you&aposre making them feel important and valued and you&aposre also acknowledging them for anything that they&aposve done and it&aposs simple. It&aposs just the simple truth. Another one that I love is from my magical Jewish brilliant uncle Ted who said your word is worth gold. Never commit to something you can&apost deliver and he taught me to never spend more than I made and that is one of the things that really sustained us in the early days when I had nothing but myself. 

I never spent more than I made and I reinvested every penny back into the business so instead of hitting a big account and going out and splurging, I tightened up even more and I would just put the dollars into the organization and that helped us get a little nest egg, little by little, brick by brick.


Tontitown
Free wine tastings seven days a week. Housed in the Taldo House, built in 1917. Wines made on site from locally grown Ranalli Farms grapes, using old-fashioned recipes. Winemaking has been a Ranalli family tradition since 1923. Join us Wednesday and Friday nights (May-Oct.) for live music on the patio.

Springdale
Enjoy exceptional wines inside the beautiful tasting room, under the covered patio next to the fireplace or on one of the many oversized decks. Create everlasting memories in the beautiful Chapel Ruins and gather in the 3,500-square-foot newly renovated Stables for a variety of events.


Single-Serve Wedding Drink Ideas

Offering a signature cocktail allows your guests to enjoy an elegant drink without waiting in line at an open bar. See a few of our favorite ideas, below.

Aperol Spritz

An aperol spritz is refreshing and elegant. Plus, it'll add a gorgeous pop of color to your wedding decor. (Psst: we especially love this cocktail for a spring or summer wedding.)

Who doesn't love this classic cocktail? Make it your own by giving it a creative name or using special garnishes, like this personalized stirrer.

Moscow Mule

We love this wedding drink idea because it's a total crowd pleaser. Moscow mules are sweet and spicy, so everyone will love them. Gift your guests a copper mug as a wedding favor and use them as escort cards for table assignments.

Spicy Margarita Pouch

Behold: The most Instagrammable wedding drink idea. If you're hosting an outdoor wedding, give your guests cocktails in a pouch, which they can bring around the venue without worrying about spills.

Berry Mojito

Take a simple mojito to the next level by incorporating some kind of fruit flavor. We personally love the idea of strawberry or raspberry, as it creates a lovely pink color.

Vodka Soda

A vodka soda is the ultimate wedding drink idea because it's universally loved. Since the drink is so simple, spice up the presentation with personalized cups.

Berry-Infused Champagne

Skip the spirits altogether and offer your guests a refreshing glass of bubbly. Add in berries for a sweet surprise during cocktail hour.

Fresh Juice Bar

There is nothing more refreshing than fresh juice. Serve it straight as a non-alcoholic option or mix it with champagne or processor for a delicious fizz.

Mini Soda Bottles

Whether you're hosting a vintage-themed wedding or you just want to provide fun sober options, keep some miniature soda bottles on hand.

Lavender Lemonade

Elevate a simple lemonade cocktail by adding in lavender and elderflower liqueur. Top with a splash of bubbly and a sprig of lavender. Leave out the alcohol for a mocktail that's equal parts pretty and delicious.

Pet-Inspired Cocktails

We'd be remiss not to include this creative wedding drink idea. Name your signature wedding cocktail(s) after your furry friends. It's a unique way to personalize your nuptials.


Our DIY Backyard BBQ Wedding - Part 2

We're married! And no one fainted from heat! This post is the second half of our wedding tale - our bride & groom portraits and the DIY reception. To see pictures and read about our first look, bridal party, and ceremony details (including our vows), find part 1 here. With that, here's the second peak into our DIY backyard BBQ wedding. The story of how a craft-obsessed California girl married a design-savvy woodworking Texas boy. On the hottest day of the year.

We love pinwheels - obviously. They make fun colorful decor for way less cost than flowers. These pinwheels basically tell the story of the mood of our wedding - "let's all just have fun - yay!" After the ceremony, the guests followed my best friend and usher Tyler, who held an upcycled fence board sign that read "RECEPTION" all the way across the street from our neighbor's garden where we got married to the celebration in my childhood backyard (read about the fence boards in part 1). During cocktail hour, Lucas and I snuck in a few photos before joining the fun.

As before, while we go through the pictures, I'll share specific details, alternating between day-of anecdotes and our DIY touches, including links to where we bought certain things. We did lots of research to find the best prices, and, in general, we tried to buy as much as possible using our Amazon points. All images are copyright of Brent Van Auken Photography, except where noted with the "© SK" mark. Click any picture to enlarge.

After scarfing down some food, Lucas and I snuck away to take a few happy couple shots in the sunset. Life is good.

Welcome to the reception! I made five of these chalkboard signs using frames I picked up at Goodwill & the clearance section of Michaels. Lucas cut some smooth MDF to fit in the frames that we spray-painted with chalkboard paint. Before drawing, I "seasoned" the chalkboard by covering the entire board in chalk and wiping it off. I printed out scaled down images of my designs, and divided both the image and the chalkboard into sections to make copying them much easier. I drew with a combination of regular chalk that I sharpened with a pencil sharpener, q-tips to wipe things away (like my guidelines with I was done), and chalk ink pen.

Our entry table is made out of the old fence boards on top of two borrowed wine barrels. We had both of our parents' wedding photos on either side of one of our engagement pics. We used an old hinge to put together two old windows into a stand that we taped our alphabetical seating arrangement to and a copy of our menu. Note: washi tape melts off in 110ºF heat. For some extra decor, a couple of my bridesmaids picked some extra bundles of lavender from our neighbor's yard the day before the wedding.

For our guestbook, I painted this CA + TX sign out of an enormous piece of plywood. I started by painting the entire board gray. I then used yarn to divide the board into 6-inch squares my scaled-down image was also divided into the same number of squares. I pencil-drew the states and then painted over in orange. The vintage typewriter held a note that read, "Please use the sharpies to leave us a message in the gray area of the sign!" After the wedding, we hung the sign on our office wall - room decor and a constant reminder of all the people who showered us with love that day! Someone wrote "HOTTEST WEDDING EVER" unsigned in the bottom left corner. Truth.

Before telling you about the details of our table settings, I must start by saying that the groomsmen set this all up the morning of the wedding. With the help of a few other key players: Lucas's parents, my brother's girlfriend Alexis, Tyler, and Big Sarah & her close friend Lauren. Impressive right? The week before the wedding, my mom and I divided all of the table decor into separate boxes - one for each table (complete with seating diagrams).

Quite a few months before the wedding, my bridesmaid Corey & I cut 29 yards of fabric (in 8 prints) into 200 napkins and 144 bunting flags. Lucas and I bought a majority of the fabric from JoAnn Fabric on Black Friday at 7am. Thank goodness for Corey's: a) enormous dining room table b) rotary cutter and c) cutting mats. My friend (and former landlady) Cordula spent several weeknights helping me sew the bunting flags into 9 rows along a rope of thick jute twine. We had quite the rhythm going. I kept and washed all of the napkins and plan to turn them into a memory quilt.

I put together the centerpieces using a hodgepodge of random things:

  • Clear wine bottle with raffia around the neck, filled with dried billy balls, lavender, and wheat grass (bought online here and here)
  • Clear soda bottle with an orange pinwheel sticking into multi-colored birdseed
  • Small glass vase with purple flowers I made using crepe paper from the dollar store, some wire stems, and floral tape. sitting on top of a wooden coaster from a tree that fell down in my parents' front yard
  • Small bowl full of my mom's famous tamari almonds
  • Mason jar candle holder with a wire handle I twisted onto it
  • A small jar with golf pencils (for the madlibs)
  • Succulent wrapped in kraft paper (that my mom later planted all together into an arrangement for our porch!)
  • Napkin holder made out of a burlap-covered soup can with a small green pinwheel glued to the front.
  • All on top of a piece of recycled fence board atop a piece of burlap.
  • Repeat 21 times.

Phew! I'm pretty sure that those candles were melted long before they ever got lit. (Ps. I calculated that the centerpieces cost us about $7 each). We rented our table linens online for literally half as much as it would have been from a local shop. A quick pop in the dyer with a wet towel and they were wrinkle-free (Thanks, Mama V, Daniela, and Alexis for taking on de-wrinkle duty!).

For place cards, my nana and I used a decorative puncher to cut stickers out of chalkboard contact paper that we then stuck onto mason jar cups and I wrote each person's name in chalk ink. After the wedding, my mom tossed them all in the dishwasher and, while the chalk washed away, the labels stayed put! Each setting also had a smaller 8-ounce mason jar cup to use for water. On top of each wheat straw paper plate, we put a custom wedding-themed madlib, which we collected at the end of the night as a fun keepsake. All those mason jars and only one got dropped - at the end of the night as we were all walking to the shuttles (way to go, Bob!).

Instead of the mason jar cup and madlib, the kids got chalkboard labeled metal pails filled with crayons, stickers, and candy, along with a DIY card kit that read "Get crafty. Use stickers and crayons to design your own card!" Much to our surprise, most of these handmade cards wound up in our CARDS suitcase - best wedding cards ever! Flower girl Lola and her sister Layne Grace also completed a madlib in which they told us to "always remember to flip your pineapple before bed." Good advice, folks.

Click to enlarge the below photos to read a couple Madlib samples - I included Tina's cooking-themed madlib because, after all, this is a food blog.

Since our wedding was in California, we wanted to make sure we brought in Lucas's Texan roots as much as possible. We served Texas-style BBQ and as our thank you favors, gave each of our guests a little jar of BBQ spice rub. Rudy's Rub - straight from Texas. We bought it in bulk from the restaurant and, with face masks and rubber gloves, Cas and I divided the 28lbs of spice rub into 200 small jam jars. We'd originally planned to try to make our own BBQ sauce, but the thought of handing out 200 jars of spoiled BBQ sauce to all our favorite people terrified me. As it was, this project took the good portion of a day - I can't imagine if we'd tried to make something too!

Lucas and I don't drink, but our friends sure do. Lucky for us, my brother works for Sierra Nevada and took charge of the beer selection. Mom was on wine duty. We still wanted to have His & Hers signature drinks, so we stocked up on Lucas's favorite ginger beer and my favorite Vignette Wine Country Soda made by a Berkeley-based company. Surprisingly, no one wanted to sip on red wine in the heat (hint: if you buy your wine from Trader Joe's, they'll take back any unopened, un-chilled bottles after your event).

This straw holder is the same one I made to hold napkins on the tables.

I bought the Anthropologie apron I'd been eyeing for months to wear during dinner. Let's be completely real for a minute, me + white dress + BBQ sauce drenched ribs + baked beans = disaster. And, I'd like to report, I did get BBQ sauce on the apron. Those Mr & Mrs signs you see hanging from our chairs? More upcycled fence boards! I did quite a bit of painting. These are now hanging outside our bedroom door.

For the past couple of days, I've heard you all groaning, "yes, but what about the food?!" C'est supposed to be a food blog. One of my dear high school friends - Melissa - baked all of the cupcakes and a tiny cut cake. Strawberry lemonade (with a gluten-free version using Cup4Cup flour), honey pumpkin, and red velvet. She went to culinary school for baking, so I had complete faith in her, but we used it as an excuse to get together anyway. We spent an entire day baking a few months before the wedding taste-testing the recipes, and even though it'd been a few years since we'd last seen each other, it felt like old times. I had the little bird cake toppers die-cut at a local scrapbook store and my bridesmaid Jenny added the teeny-tiny bow tie and veil. I've been blessed with some pretty talented female friends.

Speaking of incredible women, that cookie table you see is not any ordinary cookie table - it holds the time-tested and well-loved recipes of my aunts, cousins, nana, and family friends. The women in my life can bake a mean cookie. The cookie table was my favorite part because it showcased the family recipes of the women I love - the perfect personal touch. My namesake Sarah arranged the cookie table decor using some vintage platters and pieces from her kitchen and my mom's. Oh, and because I'm a candy-fiend, we had large jars filled with the Bride's Favorite - lemon drops - and the Groom's Favorite - peach rings.

With the help of my new sister-in-law Daniela, we made all of the cut-out props for the photobooth out of card stock, an exacto knife, and some skewers. A few of the mustaches were die-cut at the scrapbook store. In addition to all the cut-out props, we set up a coat-rack filled with hats and a few chalkboards that we glued to paint stirrers to make signs.

The top left photobooth picture is Anjali from The Picky Eater with her husband and a couple of close friends from grad school. Top right is a group of my Philly friends - AND, even though she didn't catch the bouquet, the couple in the center is the next to be married! Bottom right is a group of Lucas's very serious friends from college. That creepy-looking dude in the tank top in the bottom left? That's my brother. Earlier in the evening he a été wearing a dress shirt and bow tie, but it transformed into this black tank top within 5 minutes of delivering his toast. Keepin' things classy.

Right after cutting the cake (delicately and with no cake to the face), we twirled out to the dance floor for our first dance as husband and wife - Gotta Have You by The Weepies. For the father-daughter and mother-son dances, our respective parents chose the songs and they were kept a surprise: Father & Daughter by Paul Simon & My Wish by Rascal Flatts. One minute and 30 seconds into each of the parent dances, we invited all of the fathers & daughters, and mothers & sons to join the dance floor. Three new moms danced with their infant sons - picture perfect.

Now we get to the good stuff. The real party. You can finally tell from the sweat dripping off people's faces how extremely hot it was. even after the sun went down. Ten's red hair dye even dripped off, staining his white dress shirt pink. And yet, everyone threw on their dancing shoes and kept the party going all the way 'til 11:30pm - bring on the heat! At Lana's command, our friends tried really hard to put that dance floor into the pool (maybe they just vraiment wanted all that water?). In case you forgot, that dance floor was built over my parents' pool (click to see pictures of the process). When my dad announced his idea to construct a dance floor over the pool, I laughed at him. When he kept a straight face, I figured - what the heck! At least if it did go crashing down into the pool, we'd make the local news!

Since we're both music freaks, we decided that if we hired a DJ, we'd just end up telling the DJ exactly what to play. Instead, we opted to forgo the DJ and plan it all ahead of time. That way we knew we'd hear exactly what we wanted. We made our own playlists and Lucas's cousin Bobby flew all the way from Texas to MC for us (and, of course, the control freak in me created a spreadsheet of all the announcements we knew we'd want). He was fantastique - even getting on the dance floor during the Cupid Shuffle to show everyone what to do. Of all the decisions we made for the wedding, making our own iTunes playlist was one of the best (you know, right up there with deciding to get married in the first place).

Here's the gist of how we DJed our own wedding - our ultimate DIY. We had three main playlists on iTunes: cocktail hour, dinner, and dance. Plus a playlist for the ceremony songs and all of the important moments (first dance, etc.). We spent months on our dance playlist - grouping songs that would go well together, keeping in mind the flow of the night (ex. oldies earlier on, sets of two slow songs followed by a fast up-beat song to get everyone back on the dance floor, and, at a certain point, all fast up-tempo dance songs the rest of the night). Lucas then edited every single song to somewhere between 2 and 4 minutes, making all of the transitions between songs smooth so we could set iTunes to play with a 2 second crossfade. You can read more details and view a PDF version of our playlists here.

Right after we got hitched, I gave you quick anecdote of how our favorite day ever ended with nothing short of magic. Since this is the story of how a craft-obsessed California girl married a design-savvy woodworking Texas boy, I'll tell you again because every good story needs an end. The backyard dance party ended at 11:30pm with We Are Young blasting and every single guest still at the party joining arms in a gigantic 50+ person (sweaty) circle around me and my new husband. Some shirtless, some shoeless, and all dancing, stomping, and screaming along at the top of their lungs. And in the last 20 seconds, everyone stormed the center into a gigantic mob of hugs and love. It was magical. The stuff of movies. You couldn’t recreate it if you tried.

Thanks for (virtually) coming to our wedding! The story of how I married the love of my life. To keep you from having to scroll up, here's the link to part 1 (first look and ceremony details).

In the ultimate of budget-wedding moves, we sold more than half of the decor to other brides - feel free to check out what we've got left. Check out my recipe for a flourless salted almond chocolate cookie inspired by the deep dark chocolate cookies Big Sarah baked for the cookie table.

Photography: Brent Van Auken Photography | Cake: Melissa Haskins | Invitations: Printed by GreenerPrinter (designed by bride & groom) | Catering: Steelhead B.B.Q. Co. | Day-of coordination: Chico Event Specialists | Bride's Dress: Casablanca | Hair & Makeup: Lindsey Lifur @ Mecca Salon | Venue: Private residence in Chico, CA. | Music: Bride & Groom

Snixy Kitchen Wedding Posts:

Thanks for reading Snixy Kitchen! To stay up on what's coming out of my kitchen, follow me on Facebook, Instagram, Twitter, Bloglovin', or Pinterest, or subscribe via e-mail to get new posts right to your inbox.


How To Host a Wine Tasting Party for Couples

1. Choose the wine

The most important decision you will make for a wine tasting party is what type of wine to serve. We decided to do a chardonnay tasting with wines from Notable Wines. We specifically selected Notable Wines as each of their wines has a distinct flavor profile. We thought this would make the wine tasting party a bit easier for us amateurs and give us some good talking points. Here are some suggestions on themes to pick:

  • A specific grape
  • A specific region
  • Blind test of expensive vs. inexpensive wines
  • A specific style, like big bold wines
  • A specific year

We suggest serving 2-5 wines. We chose just 2 since we only had one other couple over and didn’t want to open too many bottles that we may not drink. In general, we do recommend keeping the guest list small as a wine tasting party is more fun when it’s intimate.

If you are serving different varieties, try to go in this order:

Champagne –> Light whites –> Bold whites –> Rose –> Light reds –> Bold reds –> Dessert wines

We found Notable Wines in the Chardonnay section of our local grocery store.

2. Create a classy tablescape

I love a good tablescape. I think it really sets the mood for the party. We just had the party in our kitchen, since that’s where I’ve noticed our guests like to hang out. Since this was meant to be a relaxed party, I thought, “why not go with it!” I set up a very simple tablescape of red roses, grape leaves from our backyard, tall candles, and tea lights. I love the look of bringing the outdoors in with the grape leaves and the candles add a cozy and intimate vibe. I thought the pops of red went well with the classic and romantic vibe of the night.

Here are some other tablescape ideas:

  • Put old corks to good use and sprinkle them all across your tablescape
  • Cover the table with white or brown craft paper. Draw “place settings” for the glasses where each person will sit

3. Serve a simple menu

Professional wine tastings don’t serve much other than water crackers, so don’t feel like you have to serve a full spread. We kept our party limited to a cheese board and simple snacks like a veggie board, crackers, salami, and nuts. This helped to keep the focus on the wine and not distract anyone’s palates from what we were tasting. To make it a little more original, instead of doing a main cheese platter, we made mini ones for each couple. You can do this or create one large one for the whole party to share. If you would like to create mini ones, serve it on smaller platters and cut the cheese into smaller portions. We found mini brie to include on our platters.

Since wine tasting tends to get people a bit hungry, we served a little more food later on in the night. We kept these snacks simple as well, but heavy in carbs. We included mini pizzas and ricotta crostini. The crostini was easy to make, just bake slices of baguette until crispy, spread with ricotta cheese, drizzle with olive oil, and top with freshly ground pepper.

Finally, after the wine tasting was over, we served a dessert course. To keep with the “tasting” theme of the night, the dessert course was a chocolate tasting. We served three varieties of chocolates with distinct flavors on a small platter for each person to sample. The “surprise” tasting course was a big hit with our guests!

4. Set up the tasting

Setting up the wine tasting is really easy. Once you’ve selected your bottles, cover each one with a wine bag, foil, or wrapping paper and number each bottle. If you don’t have anything to cover the bottles with, you can also decant them and tie a number around each decanter. While this option looks really pretty, it’s not our favorite as it means the host/hostess will not be able to participate since they know which wine is which.

Make sure each person has a glass for each wine you will be serving. We like using mini glass and cheese board combos, but you can also use regular wine glasses. We like using glass safe markers to write each person’s name on the glasses so they don’t get mixed up.

Finally, pass out tasting notes so each person can take notes as they try the wines. You can create your own, just list:

  • Apperance
  • Taste: sweetness (dry, semi-sweet, etc)
  • Taste: Body (light, medium full)
  • Oak (none, some, plenty)
  • Structure/acidity (fruity, medium, acid sharp)
  • Tannin (low, medium, high)
  • On the nose (floral, spicy, fruity, mineraly, etc)

5. Lead the tasting

If your guests seem unsure what to do, lead the way. Start by picking up the glass and analyzing the color of the wine. Is it clear, medium, cloudy or hazy? Then swirl your glass to release the aromas and take a big sniff of the wine. Finally, take a sip like you’re sucking on a straw and let the wine linger on your tongue for a few seconds.

Discuss each of the points on your note card and have everyone take notes on what they’ve observed, smelled, and tasted. You can also guess which wine it is if you told your guests ahead of time what the wine choices are.

6. The reveal

Once everyone has tasted all the wines and jotted down their notes, uncover the wine bottles and reveal which wine was which! You can even give a prize to the couple who guessed most accurately. What we really love about Notable Wines is that each one has the notes listed right on the bottle. Wine tasting is a very personal experience and so there is no “right or wrong” answer, but it’s good to know if you’re on the right track. One of the Notable Wines chardonnay we tried was oaky and buttery with notes of butter, oak, and vanilla and the other one was fruity and crisp with notes of citrus, melon, and peach. It was really fun to see who was able to determine each of the flavor profiles most accurately. If you are not incorporating Notable Wines in your wine tasting, you should be able to look the notes and flavor profiles up on the manufacturers’ website.


Voir la vidéo: Ray Bradbury Dandelion Wine in Rezekne